Catch’Up – Récap de la semaine du 15 mars (RAW et SD)

Il faut secouer la vie, autrement elle nous ronge.
Stendhal, Lettres

Salut les marks, salut les smarts et bienvenue dans  Catch’Up ! Et cette semaine, ça shake de tous les côtés avec le fameux rendez-vous annuel du Superstar Shake-Up ! Que nous ont réservé ces épisodes en matière de retours, de montées, de surprises ? La réponse avec nos compères du podcast, et notamment CHRIS qui était tellement excité par cette secousse qu’il a fait les deux émissions !

 

RAW – V’la le nouveau proprio !

 

On ouvre les hostilités avec Stephanie… et Shane McMahon qui nous accueillent dans l’ambiance toujours aussi particulière de Montréal. Ils vont annoncer le tout premier transfuge pour lancer officiellement ce Shake-Up, et voilà que Shane est attaqué par derrière par le Miz ! Le Miz qui sera donc la première signature du show rouge et en profite au passage pour “solder” on imagine sa rivalité avec Shane en le passant à tabac, sous les vivats de la foule.

On a à peine le temps de souffler qu’un match prend la suite, un match 4 contre 4. D’un côté nous avons les nouveaux champions Zack Ryder et Curt Hawkins accompagnés de Ricochet et Aleister, qu’on mentionne au passage comme étant définitivement pour le show rouge. De l’autre côté les inévitables membres du Revival et une nouvelle équipe… The Viking Experience ! On les reconnait rapidement, ce sont bien entendu les War Raiders, champions en titre de NXT, qui font donc leur grande apparition dans la cours des grands. Si le nom a bien fait jaser sur internet, toujours est-il que les deux colosses sont plutôt de relatifs inconnus dans le grand océan du “main roster” avec un public qui va majoritairement les découvrir et apprendre à les connaitre. Partant de ce constat, le changement de nom n’a que très peu de conséquence. Pour le reste c’est une affaire de goûts, mais à ce titre, je ne suis pas persuadé que War Raiders soit un nom bien folichon non plus. Les vilains gagneront, offrant ainsi à nos vikings une énorme victoire inauguratrice. Quand on sait qu’un peu plus tard dans l’émission les Usos ont également fait leur grande arrivée à RAW, en battant Roode & Gable, la division par équipes du lundi prend une tournure intéressante.

Côté solo masculin, pas mal d’arrivées bien évidemment. Elias a servi de prétexte à attirer Rey Mysterio venu lui donner une bonne leçon. Le luchador masqué va donc pouvoir faire des siennes à RAW à présent. On a également pu voir qu’il avait embarqué dans ses valises Andrade et Zelina, qui sont venu défier Finn Balor ce lundi. Bonne nouvelle pour ceux qui espèrent encore quelques affrontements lucha entrevus avant WrestleMania, les deux mexicains ne sont pas séparés avec ce Shake Up ! Au détour d’un beatdown des mains de Braun Strowman, EC3 a également été officialisé dans le roster rouge, non pas que cela fasse une grande différence. En revanche, ce qui va faire une grande différence c’est l’arrivée de l’ex propriétaire de la maison bleue, AJ Styles ! Alors que Roman et Seth devaient se trouver un partenaire mystère pour affronter le trio infernal Lashley/Corbin/McIntyre, c’est donc bien le Phenomenal One qui a répondu à l’appel. Après avoir régalé les afficionados des mardi soirs, il va maintenant pouvoir affronter tout un tas de nouveaux adversaires pour notre plus grand plaisir, notamment Sami Zayn, Seth Rollins ou Drew McIntyre pour ne citer qu’eux !

Côté femmes, Becky a confronté Natalya au micro ce lundi. Respect, honneur, tout ça tout ça, les deux femmes tournent autour du pot mais le challenge pour la ceinture rouge ne se fait pas attendre. Arrive alors Lacey Evans, officialisée comme membre à plein temps de RAW, qui se paye une promo plutôt bien sentie avec son personnage qu’elle campe vraiment bien. S’en suit un match Natalya/Lacey, remportée par la Lady sur un joli moonsault, qui se pose en challenger numéro une pour au moins la ceinture rouge. On aura également vu par ailleurs l’arrivée de Naomi, venue glaner une victoire totalement what the fuck avec Bayley sur les IIconics… soit. On verra qu’avec l’absence probable de Ronda Rousey et les transferts féminins à Smackdown, les divisions féminines de RAW risquent rapidement de faire grise mine sur cette nouvelle saison.

Une grande blonde élancée, d’un état du sud, qui fait des moonsaults et qui prend tout le monde de haut… J’ai comme une impression de déjà vu.

 

Smackdown Live! – L’adoubement de Big O

 

C’était la fête cette semaine à Smackdown avec le New Day venu célébrer le titre du favori des foules Kofi Kingston ! Et pas n’importe où, puisqu’ils l’ont fait au Kevin Owens Show, présenté par le régional de l’étape qui a été accueilli comme une rockstar. Dans une ambiance de feu, tout ce beau monde a joué sa partition habituelle et amusé le public. Mais pas que, car devant l’absence de Big E (blessé au genou et absent malheureusement pour un moment), Kevin Owens s’est proposé pour devenir membre honoraire du New Day et remplacé le colosse en s’autoproclamant Big O ! Hilarité du public, ambiance bon enfant il faut bien l’avouer, tout ce beau monde se lance dans une cérémonie d’adoubement complètement loufoque, qui sera complétée par la suite avec une série d’épreuves en coulisses toutes plus débiles les unes que les autres. Véritables “party poopers”, Nakamura et Rusev viendront les défier dans un 3 contre 3 des familles en prenant à leurs côtés Cesaro, séparé de Sheamus pour l’occasion (blessé également ?). La victoire des gentils ne fera bien évidemment pas un pli, au terme d’un épisode qui sentait quand même bon le remplissage, sous couvert de bonne humeur, et il s’agira rapidement de trouver un nouvel objectif au champion Kofi Kingston si nous ne voulons pas que WrestleMania reste juste un bon moment sans lendemain.

Ca remue très fort du côté des femmes puisque Becky Lynch se voit interrompue par la transfuge Ember Moon qui voit là un nouveau terrain de jeu et une table rase du passé pour vraiment prendre son envol cette fois ci, en espérant que les blessures l’épargnent. Bayley arrive également, séparée de Sasha Banks, et qui aura pour objectif de se reconstruire une street cred en solo après cet épisode tag team très moyennement convaincant… D’ailleurs en parlant tag team,  les IIconics débarquent pour faire leurs malignes en se moquant bien évidemment de Bayley, mais aussi de Becky et Ember. C’est alors que Paige fait son entrée, annonçant qu’elle amène avec elle une nouvelle équipe qui va faire très mal. Elle est immédiatement interrompue par Mandy Rose et Sonya Deville qui déclare le grand retour d’Absolution ! C’est bien évidemment un leurre et Paige les corrige en annonçant ses véritables nouvelles protégées : Asuka et… Kairi Sane ! On a donc trouvé la nouvelle voie qu’empruntera l’Impératrice de demain, qui sera la mentor de la Princesse Pirate. Certains auraient peut être préféré ne pas voir Paige dans cette affaire, mais il faut bien avouer qu’elles risquent d’avoir besoin de quelqu’un le boulot de promo micro… A voir ! Toujours est-il que ces arrivées augurent d’une belle effervescence dans les divisions féminines du show bleu.

Finn Balor est également transféré à Smackdown, avec sa ceinture intercontinental autour des hanches. Il nous a gratifié d’un super petit match contre Ali histoire de se chauffer, qu’il remportera d’ailleurs, non sans avoir bien mis en valeur son adversaire du soir. Cette arrivée va enfin libérer l’Irlandais des sempiternels matchs avec Lashley ou Corbin et on a hâte de le voir contre les nouveaux adversaires qui s’offrent à lui. Et qui sait peut être que sa route croisera celle d’une autre arrivée fracassante, celle de Lars Sullivan (combien de semaines avant que ce ne soit plus que Lars ? On prend les paris), qui a démoli R-Truth pour fêter son arrivée officiellement. Si son profil fait réchauffé, il faut avouer que le bonhomme a vraiment un physique hors du commun qui peut à terme lui permettre de se démarquer. A voir comment Smackdown l’utilisera.

La dernière grosse news de cet épisode c’est bien entendu l’arrivée du BIG DOG à Smackdown ! Après le départ de AJ Styles pour le show rouge, il fallait un nouveau patron dans la maison bleue. C’est maintenant chose faite avec Roman Reigns qui va venir porter l’émission et j’en salive d’avance. La mise en scène de son arrivée était assez amusante puisque Vince McMahon en personne était là pour annoncer la plus grosse acquisition de l’histoire de Smackdown, présentant ainsi Elias ! Stupeur dans l’assemblée, le crooner s’avance de sous le titantron, guitare à la main, et vient s’installer dans le ring en remerciant le patron. Débarque alors Roman Reigns dans une très grosse ambiance, qui vient immédiatement botter le cul d’Elias et coller un surprenant et retentissant Superman Punch à Vince ! Il finit en déclarant que Smackdown est à présent son jardin, ça promet.

Y’a un moment où filer les tickets restos avec 3 jours de retard chaque mois ça commence à soûler.

Le Superstar Shake-Up nous a réservé son lot de surprises mais surtout souffle un vent bien frais sur les paysages respectifs de RAW et Smackdown. Beaucoup de nouvelles affiches sont possibles, les cartes sont sacrément redistribuées, surtout avec l’arrivée de Reigns en porte étendard du show bleu. Venez nous dire ce que vous en avez pensé en commentaires.

 

Pour nous suivre :
YouTube
Spotify
Podcloud
Mais aussi les réseaux sociaux avec Facebook et Twitter !

Et rejoignez nous pour discuter sur notre canal Discord !

Monsieur, c’est juste une coloscopie de routine, tout va bien se passer je suis expert, inutile de résister.