Gros oui, grognon : Boombox or Nothing !

Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence.
Frédéric Bastiat

Nouvelle édition du “Gros oui, grognon” ! Pour cette cuvée, nous allons discuter de l’actualité de la WWE bien entendu, notamment de la nouvelle personnalité de Brock Lesnar, des chances de Cesaro en solo ou encore du retour de Dolph Ziggler, mais aussi forcément de l’événement de la planète catch du week end dernier avec le tout premier PPV de AEW : Double or Nothing.

 

Gros oui, grognon : Boombox or Nothing !

 

Vous connaissez le principe : des sujets de discussion sur l’actualité catchesque sous forme d’affirmations ou de questions, deux participants prêts à en découdre et deux réponses possibles. Au bout du compte, on essaie de voir si les avis divergent, convergent, mais surtout on débat et on s’amuse.

Cette semaine, nos deux participants promettent une opposition de style magnifique. D’un côté, nous aurons Darren, le maître des lieux, rédacteur en chef de VoxCatch, qui nous fait le plaisir de descendre du côté des Cahiers pour nous éclairer de ses brillantes lumières d’expert catch. De l’autre, le trublion de la tribune, l’incontournable Latrell, animateur et modérateur du forum des Cahiers du Catch depuis au moins autant d’années que de pintes de bière descendues depuis le début de la lecture de cet article (dites vous juste que ça fait beaucoup), qui nous apportera sa touche de… sa touche !

Brock aime presque autant les “Gros oui, grognon” que d’écouter Catch’Up en podcast dans sa toute nouvelle mallette boombox.

 

#1 – La WWE a enfin trouvé la bonne recette avec Brock Lesnar pour exploiter correctement l’angle de la star qui dicte sa loi et manque de respect aux fans, tout en utilisant au mieux son planning à trous. Lui donner cette mallette est un véritable coup de maître.

Darren : Gros mouais. (ndlr: Darren ! Merde !)

Qu’on se le dise, je l’ai trouvé bon Lesnar à RAW ces deux dernières semaines. Mais je préfère quand la mallette permet à des Superstars de grimper les échelons, de rejoindre le main-event. CM Punk, Le Miz, Daniel Bryan, Seth Rollins… Tous y sont passés et ça a pas mal fonctionné par la suite pour eux. Ce genre de parcours manque un peu aujourd’hui.

C’est assez dommage d’ailleurs parce que Sami Zayn par exemple était justement bien parti sur la voie de la Superstar qui ne supporte plus les fans de catch et lui donner la mallette aurait ajouté un peu plus de sel dans l’histoire.

Après si l’on s’arrête sur le planning de Brock Lesnar, c’est sûr ça simplifie deux ou trois choses pour la WWE: trouver un prétexte pour faire revenir Lesnar et installer une attente autour de lui, et ça ne force pas la WWE à écrire des storylines pour faire attendre Mr MITB en attendant le cash-in… vu qu’il ne sera pas souvent là s’il ne cash pas dans un futur proche.

Par contre ça veut aussi dire qu’il redeviendra champion, et ça c’est déjà fatigant à imaginer, mais c’est un autre sujet.

Latrell : Gros oui.

Mais je n’irai pas jusqu’à appeler ça un coup de maître.

La WWE avait deux situations compliquées, le cas Brock Lesnar berserk et renouveler le concept du MITB. Ils ont associés les deux en, pour l’instant, sortant du cadre beatdown & cash-in. On avait eu Cena, Sandow et Strowman qui avait choisi leur match dans un cadre legit mais ici, c’est différent. Il peut te prendre quand il veut. Et à cette menace, la WWE a ajouté le côté « oups, je ne savais pas que j’avais un an » ce qui prolonge cette situation alors que les détracteurs de Lesnar espérait qu’il encaisse sa mallette rapidos. Evidemment, si Brock garde encore une ceinture pendant des plombes sans jamais se montrer, j’imprime cet article en format A3 et je le bouffe.

Attends tu te fous de moi t’as pas renouvelé mon compte Spotify premium pour la mallette là ?!

 

#2 – La nouvelle ceinture 24/7 est une idée du tonnerre et va permettre de redonner du sens, de l’intérêt et de la vie à la lowcard; surtout pour RAW et ses trois heures à meubler.

Darren : Grognon.

Je suis pas contre le principe de cette ceinture, bien au contraire — même si elle est d’une laideur absolue. R-Truth est hilarant sur les réseaux sociaux dans sa fuite, avec Drake Maverick qui le cherche partout. Le truc c’est qu’une ceinture 24/7, c’est comme son nom l’indique un championnat qui peut-être joué 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pas seulement pendant les trois heures de RAW.

Le problème de la lowcard de la WWE c’est qu’elle est beaucoup trop chargée de types qui n’ont rien à faire là et ce n’est certainement pas un titre comme celui-ci qui va la relever. Qu’on purge cette lowcard qui sature, qu’on redonne de l’intérêt et du crédit à leurs histoires, qu’on les mette dans les pattes des champions Intercontinental et États-Unis ou même par équipe et ce sera un bon début.

Latrell : Grognon.

Personnellement, je trouve que c’est une idée complètement conne qui ne peut vivre dans la durée.

Les derniers moments, c’est R-truth qui tente d’éviter une meute de trois personnes. Wouhou, les cotillons ! J’ajoute un bémol, mais le concept 24/7 n’est pour l’instant cantonné qu’aux shows Raw et Smackdown soit 2.5 h en moyenne sur deux soirs. Ce concept mérite un vrai suivi et des rebondissements sur les réseaux sociaux et une “invasion” à NXT ou 205 Live.

Et avons-nous vraiment besoin de voir Bobby Roode ou whatever son nouveau nom pourchasser Drake Maverick ou un catcheur local ?

En attendant, Roman Reigns est lui carrément descendu sous la lowcard. Le voilà qui célèbre avec le champion 24/7 sans même l’attaquer, il sait qu’il n’a aucune chance.

 

#3 – Avec le retour malgré lui de Cesaro en solo et ses récentes performances entre les cordes, c’est la dernière chance pour le Swiss Cyborg de toucher un titre mondial à la WWE, et vous y croyez !

Darren : Grognon, et ça me chagrine.

Mais Cesaro ça fait plusieurs fois qu’ils essayent de le lancer en solo pour finir par le mettre en équipe à chaque fois avec un autre type dans la même situation que lui.

Ses deux matchs contre Ricochet à RAW ces deux dernières semaines sont excellents, c’est un type plein de potentiel mais à la WWE ils ne savent pas y faire avec les catcheurs de ce type, comme pour Ricochet d’ailleurs. Le talent in-ring c’est cool mais il a une personnalité très lisse et très classique et c’est très certainement ce qui coince.

Latrell : Gros oui.

Parce que les cas Kofi Kingston et Jinder Mahal ont montré que tout était possible à la WWE. Que tu bosses depuis des années ou que t’es un gros parvenu testotéroné au charisme d’un balai à chiottes. Alors, ce ne sera peut être pas à court terme, ni à moyen terme, mais avec une bonne storyline, on peut me faire tout gober (et ce n’est pas sale).

Vas y Darren a raison, on va pas attendre le Best-of-7, un partout c’est bien, viens par là je vais te trouver un beau slip et on va faire équipe.

 

Et comme le veut la tradition, à mi-parcours, on inverse !

 

#4 – Le retour de Dolph Ziggler pour Super ShowDown est un terrible aveu de faiblesse créative et d’audace avec des gars côté Smackdown comme Andrade, Ali, Rusev, Black et j’en passe.

Latrell : Grognon.

C’est justement Super ShowDown, un ppv tout pété (de tunes) qui n’a aucun intérêt. On peut espérer que pour Summerslam, la WWE lance un programme avec l’un des noms que tu cites… mais bon, franchement, faut arrêter de se caresser dans ses draps avec certains noms de la liste hein.

Des mecs comme Rusev par exemple iront très bien vers le 24/7, la « hype » est passée et comme tant d’autres catcheurs portés un temps par le public, il tombe dans l’oubli. Coucou à Damien Sandow qui est devenu danseur exotique itinérant dans l’état du Wyoming.

Dernier point, je ne suis pas super au fait des relations internationales dans le Moyen-Orient, mais pas sur que le pakistanais Ali soit aussi le bienvenue que tu l’espères, un peu comme Alistair Black et ses multiples tatouages moches.

Darren : Grognon.

En réalité c’est parce que Kevin Owens a refusé d’aller en Arabie Saoudite que la WWE s’est mise en quête d’un challenger de remplacement. Pourquoi Dolph Ziggler on ne sait pas, mais vu ses récentes prestations et même si l’on est pas fan, difficile de contester que le choix est bon.

Quand on y réfléchit bien, on se dit même que c’est une très bonne idée de construire une storyline comme celle-ci où l’un jalouse l’autre, avec deux Superstars qui se sont entièrement faites à la WWE et qui sont de la même génération. Ils ont évolué à la même époque, ont eu autant de haut et de bas et l’un est parvenu à se hisser bien haut tandis que l’autre s’y verrait bien (je n’ai pas oublié le titre poids lourds de Ziggler en 2014 mais c’était il y a cinq ans, et cinq ans à la WWE c’est une éternité de nos jours).

Les autres gars cités ne sont pas de cette génération, mais le main-event sera un jour leur terrain de jeu si tout se passe bien.

La place de participant au Gros oui, grognon était pour moi… CA AURAIT DU ÊTRE MOI !!

 

#5 – Double or Nothing a été le mini séisme espéré dans le monde du catch. Avec ce PPV, l’AEW peut légitimement espérer devenir un acteur majeur de la scène “pro-wrestling” et concurrencer de front NXT.

Latrell : Grognon

Trop tôt petit éjaculateur précoce !

On va attendre les premiers retours de leur show hebdo sur TNT, le jour de diffusion déjà, sachant que la WWE occupera le lundi sur USA Network et le jeudi sur Fox. Pour l’instant c’est un nouveau one-shot, un peu un deuxième pilote avec des bribes de storylines, que tu présenterais au public. Après, je ne sais pas si leur objectif est de concurrencer un show non diffusé à la télévision américaine mais qui a une très grosse forte adhésion du public smart.

Et avec leur envie flagrante d’en découdre avec la WWE, j’invite la bande à Cody de prendre en compte cette citation de Massa Makan Diabaté « Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. »

Darren : Gros oui.

Mais seulement NXT ? Ça n’a pas de sens. Attention tout de même, je vais parler uniquement d’un point de vue catch, loin de moi l’idée d’imaginer l’AEW faire perdre des millions à la WWE — du moins pas dans l’immédiat, mais il ne faut pas non plus oublier que la famille Khan est plus riche que les McMahon et que le futur du monde du catch est certainement plein de surprises. L’AEW semble aussi très douée pour s’attirer les faveurs des médias généralistes, ce que ne savait pas faire Impact Wrestling, par exemple.

NXT n’est qu’un produit de la WWE. C’est certes le seul qui produit réellement du catch pour les fans de catch, mais l’AEW ne va pas se contenter d’aller seulement chercher la brand jaune. Comme je l’ai dit dans mon article avant Double or Nothing, si la WWE veut répondre à l’AEW, c’est avec du catch. Et vu l’épisode de Monday Night RAW de ce lundi, ce n’est apparemment pas encore dans ses intentions.

Quand Cody Rhodes et sa bande parlent d’alternative à la WWE (et non de concurrence) c’est bien dans l’objectif d’aller les chercher sur un terrain où ils sont mauvais à la télévision: le catch.

Bret screwed Bret, Bret screwed Bret, ouais bah va bien te faire mettre Vince !

 

#6 – Malgré le buzz Jon Moxley indéniable sur internet, c’est une tempête dans un verre d’eau. Feu Dean Ambrose n’est pas le gros poisson qu’il fallait à AEW pour franchir un cap et construire autour de lui serait une erreur.

Latrell : Gros oui.

Mais je n’ai jamais porté dans mon cœur Dean Ambrose. Je pense qu’un Alberto Del Rio aurait eu un meilleur impact pour conclure Double or Nothing parce qu’il est déjà nettement plus attirant physiquement.

Et c’est quoi ce blase, Jon Moxley ? On dirait le nom d’un bassiste d’un sombre groupe de rock underground qui n’aurait fait qu’un tube et qui enchaîne désormais les soirées Rock90.

Puis, il y a vraiment eu un buzz Moxley ? Ah. Rien vu. Non mais faut dire que c’était surement la meilleure periode pour buzzer hein, entre Avengers :Endgame, le sprint final de la ligue des champions, les playoffs NBA et le final de Game of Thrones, il a bien choisi son moment Dumb Ambrose..

Darren : Gros oui.

Mais l’AEW ne va pas construire uniquement autour de Moxley. Il aura surement une très bonne place méritée, mais ses stars chez les mecs ce sont déjà Kenny Omega, les Young Bucks et Cody Rhodes lui-même qui ne se gêneront pas pour s’offrir une bonne place sur leurs show à mon avis. Joey Janela, PAC, MJF ou Chris Jericho — même s’il aura un emploi du temps plus léger que les autres apparemment — seront là aussi.

Moxley lui-même n’est pas une tempête dans un verre d’eau du tout par contre. Il représente réellement, pour les fans de l’AEW et notamment les déçus de la WWE qui sont nombreux là-bas, une grosse prise. Un type qui avait les épaules d’un main-eventer et qui sans être un CM Punk, peut leur permettre de prouver qu’un catcheur de sa trempe peut faire des choses bien plus passionnantes que se faire vacciner les fesses à l’air dans un épisode de Monday Night RAW par exemple.

Cody Rhodes l’a prouvé lui-même à la Ring of Honor ou la NJPW ces dernières années et s’apprête à faire pareil à l’AEW : pas besoin d’être un Will Ospreay, un PAC ou je ne sais quel fin technicien du ring pour réussir dans le catch.

Punaise, mais il me suit partout celui là !

 

Diablerie, nos deux invités se rejoignent sur quatre points sur six ! C’est donc une nouvelle petite défaite pour votre humble serviteur qui cherche la querelle, le sang et les larmes !

Le cas Cesaro divise néanmoins. En effet, si Latrell y voit un destin “tout peut arriver” à la Mahal, Darren semble résigné sur les chances d’un tel profil à la WWE couplé au fait qu’il n’a jamais vraiment su trouver un personnage qui fasse se lever les foules. Espérons que les petits éclairs de charisme entrevus récemment sur ces dernières semaines en séquences coulisses avec Mysterio et Ricochet sont peut être un signe qu’il est entrain de trouver sa voie.

Autre désaccord, plus attendu celui ci, repose sur l’impact du fameux Double or Nothing. Latrell tente de tempérer les ardeurs d’entrée de jeu, capitalisant sur son grand âge et sa sagesse légendaire, argumentant notamment sur les velléités encore un peu trop présentes du gang AEW à vouloir rentrer en guerre ouverte avec la WWE. Mais Darren apporte des arguments intéressants pour pousser sa vision plus optimiste de la question, notamment la capacité manifeste de la famille Khan à jouer dans la cours des médias mainstream et les moyens de ces mêmes Khan à ne pas sous-estimer. Il adhère également bien plus au discours d’alternative que de concurrence.

J’ajouterai ici que la question était volontairement tournée vers la NXT, qui est pour moi la véritable référence catch pour smarts à l’heure actuelle, et par conséquent le vrai arbre à abattre pour l’AEW. La WWE est bien trop grosse et sur un tout autre créneau, mais Darren ne l’entend pas de cette oreille ! Peut être aurez vous de l’eau à apporter à son moulin dans les commentaires, ou peut être pas.

N’hésitez pas également à nous faire part des questions que vous souhaiteriez voir être abordées lors du prochain épisode.

Jusque là, on vous donne rendez-vous sur nos épisodes hebdomadaires de Catch’Up et je ne vais pas me gêner pour vous remettre tous les liens qui vont bien, hein :

YouTube
Spotify
Podcloud
Mais aussi les réseaux sociaux avec Facebook et Twitter !

Et rejoignez nous pour discuter sur notre canal Discord !

 

Hey Kayla, gros oui ?

 

OU GROGNOOOON ?