Trophée CDC 2019 – Episode 11

On veut la liberté aussi longtemps qu’on n’a pas la puissance ; mais si on a la puissance, on veut la suprématie.
Friedrich Nietzsche

Salut les marks, salut les smarts et bienvenue dans cet onzième épisode du Trophée CDC ! Non on ne vous a pas oubliés malgré le silence radio autour de Hell in a Cell et l’absence d’inclusion de Crown Jewel dans notre jeu de pronostics. On revient aux affaires avec Survivor Series, l’avant dernier rendez vous de l’année pour tenter de me ravir la couronne !

Faites comme les superstars de Smackdown et ruez vous sur la nouvelle collection, ce sont les soldes de t-shirts bleus sur WWEshop.com.

Trophée CDC 2019 – Episode 11 – Survivor Series

Vous connaissez la musique, pour pas qu’on me chie dans les bottes, voilà le module de votes. Il est là !

Pour ce PPV, comme toujours, chaque match vaut un point, quelque soit la stipulation.

Vous choisissez vos vainqueurs, et par vainqueur on entend la décision officielle de l’arbitre à la fin de la soirée, source WWE faisant foi. Donc une victoire par disqualification, décompte à l’extérieur ou toute autre controverse est une victoire. Si un match est redémarré à la demande d’une figure d’autorité zelée, c’est le résultat final du dernier match qui compte ! (si il est “restart” 5 fois c’est pareil !) Si votre champion gagne le premier, mais que ça redémarre et que ça finit en match nul, bah c’est perdu. Bref vous avez compris le délire. Si le lendemain votre poulain sur le site WWE n’est pas indiqué vainqueur, c’est que vous êtes de la baise. Si l’affiche est modifiée avec l’ajout ou la suppression d’un catcheur, le prono est annulé et on est tous de la baise.

Ca en est presque émouvant de voir des règles aussi claires, structurées et cohérentes. Bravo Jyskal.

La carte de Extreme Rules

Je ne vous ferai pas un grand laïus sur le descriptif de la carte ce mois ci, d’autant que je risquerais de pas mal me répéter. Une nouvelle fois, les Survivor Series vont être utilisés comme théâtre de la bataille pour la suprématie des “brands”, sauf que cette année, on vient saupoudrer le tout d’une bonne dose de NXT ! Ainsi, les protégés de Triple H vont venir envahir toute la carte et s’incruster dans les principales affiches pour tout transformer en Triple Threat.

Nous aurons donc nos traditionnels 5 contre 5 à élimination pour les hommes comme pour les femmes, mettant aux prises des équipes de RAW, de Smackdown et donc de NXT. Mais également, des affiches pour la gloire entre tous les champions secondaires; puisque Becky Lynch, Bayley et Shayna Baszler s’affronteront chez les filles; les Viking Raiders seront opposés au Revival et à l’Undisputed Era chez les tag teams; tandis que AJ Styles, Nakamura et Roderick Strong se tireront la bourre également.

Enfin, les grosses ceintures seront elles en revanche bien défendues avec Brock Lesnar contre Rey Mysterio pour le titre WWE, le Fiend Bray Wyatt contre Daniel Bryan pour le titre Universel devenu bleu; et enfin Adam Cole qui défendra son titre NXT contre le vainqueur d’un Triple Threat organisé la veille à Takeover entre Pete Dunn, Killian Dain et Damian Priest.

On ajoute pour la déconnade un petit Rusev contre Lashley, pas encore annoncé, mais bon je ne prends pas trop de risque en l’ouvrant aux votes celui là.

Ca ne rigole pas.

Quand Jerry commence à ne plus savoir où se mettre, c’est plutôt un bon indicateur.

Comme à chaque fois, je profite de la fin de ce tour d’horizon pour à nouveau vous indiquer le module de vote !

>> ICI, CLIQUEZ BORDEL ! <<

Vous avez jusqu’à dimanche soir minuit pour voter, après il sera trop tard.

D’ici là on vous donne rendez vous avec notre préshow en audio avec la team Catch’Up ce week end (si tout se passe bien) ainsi que les reviews des épisodes de RAW et Smackdown de cette semaine si vous ne les avez pas déjà écoutées. N’hésitez pas à suivre également le compte Instagram de Catch’Up puisque notre envoyé spécial Yerem se trouvera à Chicago pour assister au TakeOver et aux Series !

 

Ce qui est fantastique avec ce jeu, c’est que vous pouvez soumettre vos votes 24h sur 24, 7 jours sur 7, n’importe où même en salle de conférence ! L’important, c’est de bien le faire avant dimanche minuit.